L’Empereur

Interprétation ésotérique de l’arcane IIII : l’Empereur

QUATRE est le nombre de l’incarnation, de la forme, de la structure, de la juste limite nécessaire à la croissance. Le TROIS contacte, perçoit, le QUATRE incorpore ce qui a été contacté et perçu, il l’intègre, en fait la base de son pouvoir.

L’aigle, symbole de la lumière de l’esprit, du mental, est représenté les ailes déployées dans l’arcane III, l’Impératrice, évoquant les envols de la pensée ; ici les ailes sont repliées, le mental est immobile, focalisé, il est devenu puissance intégratrice.

L’Empereur, comme nous l’avons évoqué dans les cours de Tarot préside au processus d’individuation. Il symbolise l’autorité et le pouvoir de l’âme qui conduit à la réalisation de soi. C’est notre capacité à devenir maître de nous-mêmes et d’aborder toute chose avec le pouvoir que confère cette maîtrise. L’Empereur est un réalisateur, à tous les niveaux.

Les chaussures de l’Empereur sont blanches, couleur de la pureté, de l’âme. Son sceptre ne touche aucune partie de son corps, il est orienté entre le côté Epée et Denier de la carte, signifiant le verbe qui s’incarne, la puissance de réalisation non entravée.

L’Impératrice et l’Empereur, deux arcanes majeurs complémentaires, sont deux principes inséparables, intriqués comme l’Esprit et la Matière, le féminin et le masculin, le triangle et le carré…

L’Impératrice, figure féminine, est représentée par un nombre masculin, le 3 : la femme est masculine en esprit, ce qui la relie à sa globalité est l’animus (polarité masculine de l’âme dans la psychologie jungienne, comme l’anima est la polarité féminine). L’Empereur, figure masculine, est représenté par un nombre féminin, le 4 : l’homme est féminin en esprit, ce qui le complète, l’inspire, est l’anima.

Arcanes mineurs associés au nombre quatre

Le QUATRE, en lui-même et dans la série des arcanes mineurs, contient une signification très riche puisqu’il représente la totalité du monde créé (voir le Dictionnaire des Symboles). Il nous ramène à la Tétraktys de Pythagore : la valeur secrète de 4 est : 1+2+3+4 = 10 = 1. Le « créé » commence à partir de niveaux très subtils, très éthérés. D’après Jung, chaque fois que 4 facteurs apparaissent dans un rêve, il faut y voir la manifestation de l’âme.

Cette dimension sublime du 4 est bien évoquée dans le 4 de Denier. La fleur centrale, enclose dans un carré, représente un lotus, symbole des « chakras » ou centres d’énergie qui constituent  le véritable corps (immortel) de l’homme. L’âme elle-même, sur son propre plan, est appelée dans la tradition ésotérique le « Lotus égoïque » ce centre d’énergie constituant la source de l’individualité de l’homme. S’individualiser, « devenir ce que l’on Est », c’est s’unir au Lotus égoïque (au Christ intérieur), devenir UN avec Lui. Le Quaternaire que nous sommes (les corps éthérique, affectif, mental + la synthèse que nous appelons « personnalité ») redevient le UN de l’Ame, du Soi …avant de recommencer tout le processus à un niveau supérieur dans lequel le UN représente l’Esprit, la Monade, le Père en nous. Voilà toute la destinée de l’homme inscrite dans le quatre de Denier !

La lance rouge au centre du 4 de Coupe évoque la lance qui perça le flanc du Christ, symbole du sang du Christ  en tant que liqueur d’immortalité et de guérison, de « l’Eau de Vie versée pour ceux qui ont soif ». Le 4 de Coupe symbolise l’amour solaire, le don de soi courageux, le sacrifice au sens étymologique (rendre sacré) du terme.

Ces deux QUATRE, nombre féminin dans des éléments féminins, sont les plus riches de signification. Le 4 d’Epée et de Bâton sont plutôt au service des deux autres, les nourrissent, les vitalisent. Le 4 d’Epée évoque la réflexion, le recueillement, le 4 de Bâton une tension qui peut être une tension ardente, on rassemble sa force.

Analogie avec le Signe astrologique du Cancer

Dans le Cancer, l’élan vital extraverti des trois premiers Signes s’introverti. Le Cancer se rassemble en lui-même et cherche sa place dans un cadre de référence qui lui procure un sentiment d’appartenance et de sécurité. Il construit ses fondations, il définit les limites qui vont permettre le développement de sa personnalité ouverte et sensible.

C’est le Signe qui symbolise l’incarnation de l’humanité, le commencement du processus d’individuation.

Exercice de visualisation : Pénétrer L’Empereur

Après avoir établi les conditions nécessaires à une bonne visualisation, c’est-à-dire après avoir établi en vous le calme intérieur indispensable, faites l’exercice suivant :

Sur l’écran blanc de votre mental, voyez apparaître l’Empereur (bien centrer sa conscience au milieu du front).

Voyez-le dans tous les détails, en réfléchissant aux  significations possibles de chaque symbole. N’hésitez pas à consacrer du temps à la réflexion, chaque symbole peut vous emmener dans un voyage de la pensée…

Puis percevez l’Empereur dans sa globalité, sentez quelles sont sa qualité, son énergie. Pour terminer, laissez l’Empereur s’infuser, s’incorporer en vous : devenez l’Empereur.

Exprimez ou notez vos impressions.

Haut de page