L’altruisme, est-ce une utopie ?

L’éducation moderne nous a conditionnés dès l’enfance à devenir des « homo economicus ». Nous avons tous appris qu’il était normal de privilégier en premier lieu notre intérêt, même s’il est tout à fait illusoire de penser que l’on puisse être en mesure de l’évaluer, tant ce dernier nous échappe en réalité. Nous avons aussi parfaitement intégré que les autres interagissent avec nous surtout sur la base d’un intérêt bien calculé. Cette philosophie de l’utilitarisme a conduit à la marchandisation de la vie, autant qu’elle a aggravé l’individualisme, jusqu’à le mener à son point de rupture : notre fermeture au monde et aux autres finit par faire de nous des emmurés vivants.

lines-754134_1280Mais même si les eaux glacées du calcul égoïste ont figé notre cœur, il n’est pas trop tard pour inverser le cours des choses, comme nous le rappelle Mathieu Ricard dans son Plaidoyer pour l’altruisme. Car l’altruisme n’est pas un noble sentiment, mais une pratique que l’on peut à tout moment décider d’entreprendre, comme n’importe quelle activité. « On devient vertueux en pratiquant la vertu » disait Aristote. Il en est de même de l’amour de l’autre et de tout ce qui vit. Rien ne m’empêche, ici et maintenant, d’ouvrir les portes de la prison de mon égotisme et d’aller à la rencontre de l’Autre.

Le don appelle le contre-don, comme l’a démontré le sociologue Marcel Mauss, réactualisant, en le développant, l’ancien adage « il faut donner pour recevoir ». Ouvrir son cœur à l’autre, lui tendre la main, c’est commencer à accueillir la vie en soi, à la respirer à pleins poumons. C’est dans ce sens qu’on reçoit toujours bien plus que ce qu’on donne. Mais pour que la mutation de l’altruisme opère à grande échelle, il faut que les instances dirigeantes – celles-là précisément qui ont créé le modèle de l’homo economicus– donnent l’exemple. Une utopie ? L’idée d’un revenu universel – le versement par l’Etat d’un revenu de base à tous sans condition – avance à grands pas en Europe, la Finlande s’apprêtant à l’expérimenter prochainement. Ne serait-ce pas une belle victoire de l’altruisme ?

Publié le : 02/09/2015

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *