Un voyant n’est pas un magicien

Que se passe-t-il dans notre psyché lorsque nous prenons la décision de nous rendre en consultation de voyance ? Presque immanquablement, des mécanismes de projection inconscients se mettent en action, nous propulsant hors de la sphère familière d’une rationalité raisonnable pour nous faire entrer dans un univers où l’imaginaire est roi, et où dominent les représentations plus ou moins loufoques qui entourent le phénomène de la voyance. Pour le pire et le meilleur.

Le pire, c’est cette attitude infantile si souvent décriée par les humoristes dans leurs sketchs lorsqu’ils caricaturent le voyant ou la voyante supposé(e) être capable de deviner qui sonne à la porte. Dans une situation réelle, cela se traduit par une attente pointilliste, le voyant étant censé apporter des détails précis, sans aucune importance réelle, sinon celle de rassurer le consultant sur les dons prêtés au voyant.

girl-513772_1280Une autre attente révélatrice d’un manque de maturité relève de la magie. Ici le consultant n’espère pas seulement une légitime justesse de la prestation de voyance, mais attend aussi du voyant que celui-ci intervienne, de façon magique, sur le déroulement de sa destinée, de sorte à conformer celle-ci à ses désirs. Bien sûr, un voyant relié à sa propre âme peut, d’une certaine manière, influer positivement sur le cheminement de son consultant en dégageant celui-ci des vibrations trop négatives qui l’entourent (peurs, croyances destructrices, etc.). Mais il ne peut en aucun cas modifier le karma d’une personne.

Le voyant idéal est un être qui, connecté à sa propre âme, contacte l’âme de la personne qui demande son aide et capte ce que cette dernière cherche à communiquer. Cette connexion est fragile. Un climat serein où règne une confiance réciproque est indispensable pour qu’elle puisse s’établir et durer le temps de la consultation de voyance. D’où l’importance d’une projection positive de la part du consultant, dans le sens d’une attente réaliste d’un éclairage qui lui permettra d’avancer plus sûrement sur son chemin.

Publié le : 10/12/2014

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *