A chaque vie suffit sa peine

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de partager la conviction de la réincarnation pour mettre à profit cette méditation. Quelle que soit notre représentation du monde, nous sommes tous concernés par l’accélération du temps, qui nous entraîne souvent dans un rythme de vie effréné.

Le monde ne cesse de changer devant nos yeux, nous demandant un effort d’adaptation constant, à la fois intellectuel – comprendre les mutations en cours – et dans les faits. Les nouvelles technologies de la communication ont révolutionné notre approche de l’espace/temps : chacun peut à présent se connecter, à volonté, à l’immense réservoir de connaissances de l’humanité et échanger avec des personnes partout dans le monde ; les seules limites se trouvant dans nos limitations personnelles.

Nous évoluons moins dans un espace géographique déterminé que dans un vaste cerveau planétaire interconnecté. Si, globalement, cette évolution constitue un progrès indéniable dans le développement de la conscience de l’humanité prise comme un tout, elle ne manque pas de poser des problèmes au niveau individuel. En effet, que faire face aux multiples sollicitations qui frappent aux portes de notre esprit jour après jour ?

Plus nous avons de connaissances, plus nous développons une sensibilité aux nombreux problèmes qui confrontent l’humanité. Et le risque de se retrouver dans le même état de saturation que celui induit par le foisonnement des offres du marché du divertissement est bien réel : notre cerveau n’arrivant plus à traiter la surabondance d’informations, nous cessons de désirer et la dépression s’installe. Nous pouvons aussi réagir par une réaction inverse et développer une hyperactivité en nous dispersant dans de nombreuses directions sans en approfondir aucune, ce qui est tout aussi contreproductif.

NuageQuelle que soit la tâche qui nous interpelle, pour la mener à bien elle requiert l’essentiel de notre attention. Rien de valable  ne peut être accompli sans concentration. En cherchant bien, nous avons tous en nous un germe de talent qui aspire à s’épanouir, que ce soit sur le plan affectif ou mental. C’est cette ligne directrice de notre « projet de vie » qu’il nous faut trouver et suivre, elle est la source vive qui nous porte et nous relie au sens de notre vie.

Publié le : 05/03/2014

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *