Tirage du Tarot fer à cheval

Les tarologues apprécient beaucoup cette méthode de tirage du Tarot du fer à cheval qu’ils communiquent fréquemment dans leurs cours de tarot, mais il est aussi apprécié des cartomanciens pour qui elle constitue un excellent support de voyance.

Pour effectuer ce tirage de Tarot, battez les 22 arcanes majeurs, puis tirez 7 cartes que vous placerez en demi-cercle, en commençant par la gauche.

Premier exemple

Question du consultant : après avoir arrêté durant quelque temps son activité d’auto-entrepreneur, le consultant souhaite la relancer et se demande si elle sera profitable.

IIII – Empereur XVIIII – le Soleil
III – Impératrice XX – le Jugement
XVIII – l’Etoile X – La Roue de Fortune
VI – l’Amoureux

Interprétation du tirage

Arcane 1 : le consultant devant la question, son état d’esprit. Maison astrologique dans le Tarot : première maison.

Le consultant apparaît en Empereur, il est resté maître de son art et possède l’assurance et le charisme nécessaire pour mener à bien son projet.

Arcane 2 : les influences, favorables ou défavorables, du présent.

L’Impératrice indique que le consultant est bien inspiré et peut s’appuyer sur ses capacités intellectuelles ; elle montre aussi l’importance des échanges, de la communication, de l’art de savoir convaincre.

Arcane 3 : comment s’ouvre l’avenir.

Avec L’Etoile, l’avenir s’annonce confiant. Les choses se dérouleront selon l’espérance du consultant. Rappelons que l’Etoile est l’arcane qui symbolise une « protection », un peu comme Jupiter en astrologie.

Arcanes 4 et 5 : elles donnent des conseils sur le comportement à adopter pour influer positivement sur la situation.

L’Amoureux avec la Roue de Fortune indiquent que le consultant doit réfléchir avant d’agir (Amoureux) et surtout éviter les coups de tête et la précipitation (Roue de Fortune).

Arcane 6 : elle représente l’obstacle à surmonter, ou le comportement à éviter dans la situation.

Le Jugement invite également le consultant à rester zen, modéré, et ne pas trop afficher la « résurrection » intérieure qu’il peut vivre. Il faut également qu’il s’attende à des imprévus dans le déroulement de son projet.

Arcane 7 : elle donne la réponse à la question posée.

Avec Le Soleil, la réponse est on ne peut plus positive : la petite entreprise du consultant sera tout à fait profitable.

La réponse de ce tirage est parfaitement clair et ne nécessite pas de tirer, en complément, des arcanes mineurs, mais il est toujours possible de le faire si un besoin d’éclaircissement se fait sentir.

Deuxième exemple

Question du consultant : le consultant doit passer une série de tests en vue d’une embauche dans la fonction publique, il se demande s’il va les réussir et obtenir l’emploi.

XVIIII – le Soleil III – l’Impératrice
V – le Pape XVIII – la Lune
VI – le Bateleur XV – le Diable
VII – le Chariot

Interprétation du tirage

Le consultant apparaît en Soleil, il dispose de toutes les facultés nécessaires à son ambition et son rayonnement naturel et sa confiance en lui sont des atouts précieux pour atteindre ses objectifs.

Le Pape indique des influences très favorables dans le présent, le jury sera sans doute bienveillant et compréhensif.

Le Bateleur annonce un nouveau commencement dans le futur, il est un bon indicateur de la réussite des tests par le consultant, puisqu’il indique une proposition de travail probable.

Le Chariot accompagné du Diable indiquent le comportement le mieux adapté à la situation : le Chariot est particulièrement parlant pour ce consultant, puisqu’il postule à un poste de conducteur de bus pour la ville ; les deux arcanes lui signifient qu’il doit se comporter avec assurance, maîtrise et pouvoir au cours de ces tests, il doit démontrer qu’il a une parfaite maîtrise dans l’art de la conduite.

La Lune montre ce qui peut faire échouer le projet : le consultant doit absolument éviter toutes les formes de passivité, fuite dans la rêverie, doute quant au bon choix de ce projet professionnel, etc. Elle peut aussi exprimer l’opposition d’une femme.

L’Impératrice donne une réponse positive au questionnement du consultant. Il réussira les tests et se verra probablement proposer une formation (autre sens de l’Impératrice).

Remarquons la cohérence de l’ensemble du tirage : le Diable et le Chariot viennent soutenir l’attitude du consultant face à son projet ; la réponse finale positive de l’Impératrice est confirmée par le Bateleur, qui indique un nouveau départ, une proposition de travail suite à ces tests.

Troisième exemple

Question de la consultante : comment ma relation avec untel va-t-elle évoluer ?

Son tirage :

  1. L’état d’esprit de la consultante : XVIII – la Lune
  2. Le climat ou la vibration du présent : XX – le Jugement
  3. Les perspectives de l’avenir : VI – L’Amoureux
  4. Les conseils : VII – le Chariot et XI – la Force
  5. L’attitude à éviter : XVIIII – le Soleil
  6. La réponse : V – le Pape

Interprétation du tirage

Avec la Lune en première position, la consultante apparaît comme quelqu’un de passive et rêveuse, et manquant de clarté dans ses perceptions et l’analyse d’une situation. Elle se trouve de fait dans le flou complet et navigue entre doutes et illusions.

Le Jugement pourrait indiquer un présent favorable à un renouvellement dans la relation, ce serait le moment de prendre des initiatives. Mais il faut aussi prendre en compte que l’arcane le Jugement est entouré de la Lune et de l’Amoureux, ce qui diminue la signification positive du Jugement. Dans la réalité, la consultante est assez cyclothymique, elle oscille sans cesse entre enthousiasme et découragement ; en ce sens le Jugement peut indiquer une phase d’excès d’enthousiasme.

Avec l’Amoureux, l’avenir s’annonce incertain, son ami peut ne jamais prendre de décision dans un sens ou l’autre et la consultante elle-même peut rester dans l’indécision.

Le Chariot et la Force lui conseillent de se montrer maîtresse d’elle-même, d’aller de l’avant dans la relation, mais sans débordements.

L’attitude à éviter, avec le Soleil, est l’orgueil, de vouloir à tout prix briller, se mettre en avant. La consultante confirme que l’orgueil est son principal défaut et l’a souvent mené à l’échec dans ses relations amoureuses dans le passé.

La réponse est le Pape. Avec le Pape, la réponse pourrait (ou devrait) être positive. Il faut cependant nuancer, puisque l’Amoureux dessine un futur incertain. En fait l’ami de la consultante est quelqu’un de très bienveillant et engagé dans une recherche spirituelle, il peut l’accompagner sans pleinement répondre aux attentes de la consultante.

Haut de page