Tirage du Tarot de la Personnalité

Premier exemple de tirage

Anne, qui a depuis toujours un don de médiumnité, a décidé de se préparer à exercer la profession de voyante et veut prendre des cours de Tarot à cet effet. Bien qu’elle hésite entre les différentes méthodes de tirage du Tarot qu’elle souhaite explorer, elle sait qu’elle veut surtout travailler avec les maisons astrologiques dans le Tarot. Elle se demande si le professeur de Tarot qu’elle a contacté lui conviendrait.

Son tirage, sur la base des arcanes Majeurs, est le suivant :

Lame 1
L’Etoile
Lame 2
La Justice
Lame 3
L’Impératrice
  • La première lame symbolise la personne sur qui on s’interroge.
  • La deuxième lame parle de ses qualités.
  • La troisième lame indique ses défauts.

Le professeur de tarologie apparaît en Etoile : il s’agit de quelqu’un de bienveillant et de sincère, qui a le désir de déverser sa connaissance comme l’Etoile déverse l’eau de sa cruche. L’arcane Mineur qui vient préciser la signification de l’Etoile est le 3 de Denier, qui désigne quelqu’un d’intelligent, bien équilibré et structuré ; avec cette qualité, les cours ne manqueront pas d’être bien structurés et concrets : il n’y aura pas de flou artistique où on essaye de tromper l’autre en restant trop vague.

La Justice en deuxième position, celle des qualités, fait apparaître le bon jugement de ce tarologue : quelles que soient les situations ou les personnes à évaluer, il le fera avec un discernement certain. L’arcane mineur en complément est la Reyne d’Epée, qui est pratiquement le pendant de la Justice dans les lames mineurs, comme cette dernière, elle met l’accent sur l’intelligence, le discernement, le bon sens, etc.

Avec l’Impératrice qui caractérise les défauts, on peut presque parler du défaut de la qualité de cet enseignant dans l’art de la voyance : il peut trop parler, trop expliquer, passer du coq à l’âne (l’Impératrice représente la grande fluidité du mental) ou paraître trop intellectuel à la consultante – n’oublions pas que nous ne nous trouvons pas devant le portrait réel du tarologue, mais que nous avons affaire à une « photographie » de la perception de la consultante. La lame mineur tirée pour accompagner l’Impératrice est le Cavalier d’Epée : encore un symbole d’agilité mentale, de capacité d’argumentation, de goût pour la discussion.

Résumons : Anne est consciente que sa médiumnité spontanée a besoin d’être canalisée, soutenue par de bonnes capacités de discernement, c’est ce qui l’oriente vers des cours de tarot. Avec ce professeur en tarologie elle aura sans aucun doute l’enseignement qui lui est nécessaire pour faire face à ses futurs consultants avec plus de connaissances, d’intelligence, de sens psychologique, etc. Mais ne risque-t-elle pas de se fatiguer de ce déversement de savoir qui s’abat sur elle ?

C’est ce qu’elle devra évaluer avant de prendre sa décision.

Deuxième exemple de tirage

Max est propriétaire d’un appartement qu’il s’apprête à louer ; il hésite à le confier à un locataire pour qui il fait ce tirage :

  • Lame 1 : XI – la Force
  • Lame 2 : XVII – l’Etoile
  • Lame 3 : II – la Papesse

Le locataire apparaît en Force, ce qui signifie une personnalité bien maîtresse d’elle-même, quelqu’un de courageux qui est assez fort intérieurement pour faire face aux situations les plus difficiles. La lame mineur complémentaire est le 6 d’Epée, carte du doute intérieur ou du moins d’une hésitation ; cette carte vient atténuer la Force dans le sens négatif qu’elle pourrait aussi avoir, en lui enlevant tout caractère de domination ou de volonté têtue. Il s’agit bien d’un homme maître de lui-même et non dominateur.

La qualité du locataire potentiel est l’Etoile. Il s’agit d’une personne de confiance, qui ne cherchera pas à tromper son propriétaire sur quelque point que ce soit, et qui lui rendra plutôt service si besoin. Le 3 de Bâton montre une grande capacité d’argumenter et de convaincre, aux côtés de l’Etoile il n’y a cependant pas de risque que cette capacité à bien manier le verbe cache une mauvaise intention.

La Papesse en défaut met apparemment un bémol à ce portrait plutôt positif : le locataire garde son jardin secret, il se dévoile sans doute le moins possible ; l’arcane mineur qui vient apporter un complément d’information est le 5 de Denier : elle signale un caractère équilibré, qui va dans le sens de la Force. Il n’y a pas à craindre que le sens du secret du locataire vise à cacher quelque chose que le propriétaire devrait savoir.

En résumé : on peut conseiller à Max de prendre ce locataire, car celui-ci est sans aucun doute une personne de confiance même s’il ne se livre pas totalement, ce qui est plutôt normal dans une relation propriétaire/locataire où chacun préserve sa vie privée.

Troisième exemple de tirage

David a rencontré Claire au cours d’une soirée chez des amis. Il se sent attiré par elle et en même temps il a peur. Il aimerait mieux cerner à qui il a affaire avant de prendre des initiatives dans la relation.

Son tirage :

  • Lame 1 : XVIIII – le Soleil
  • Lame 2 : XVIIII – la Tempérance
  • Lame 3 : XX – le Jugement

C’est le Soleil qui décrit la personnalité globale de Claire. Elle apparaît comme quelqu’un de brillant, que l’on remarque facilement. Elle sait obtenir ce qu’elle veut grâce à son rayonnement, peut-être aussi grâce à son apparence qui « en jette ». L’arcane mineur qui accompagne le Soleil est le 5 de Bâton : une facilité de contact et une volonté forte sont au service du charme de Claire, ce qui renforce sa personnalité très attractive.

Les qualités de Claire sont symbolisées par la Tempérance, qui indique beaucoup de sociabilité, de diplomatie et un esprit naturellement conciliant. Ces qualités ne sont pas seulement au service du désir de plaire et de séduire de Claire, mais comme le montre l’arcane mineur Reyne de Coupe aux côtés de la Tempérance, elles font partie d’une nature sincèrement aimante et généreuse.

Le défaut de Claire est signifié par le Jugement : elle peut se montrer trop exaltée dans ses coups de cœur, mais l’exaltation est comme un jaillissent d’énergie qui peut retomber aussi vite qu’il est monté. Claire peut être quelqu’un d’instable, qui papillonne d’un coup de cœur à un autre. La Reyne de Bâton peut avoir un désir excessif, qui prend ses rêves pour la réalité.

En résumé, bien que Claire soit une personne tout à fait charmante et attirante, David n’est pas inquiet sans raisons. Tant qu’il est la personne sur qui elle projette tous ses désirs, il sera comblé sur tous les plans. Mais que va-t-il se passer si un autre « astre » attire le regard du rayonnant Soleil ?

Haut de page