Les arcanes majeurs du Tarot

Interprétation divinatoire des arcanes majeurs du Tarot

Dans cette section, nous ne parlerons pas des principes qui sous-tendent ce langage particulier qu’est le Tarot, mais de sa signification divinatoire, telle qu’elle est utilisée en tarologie ou dans la cartomancie pour la pratique de la voyance, et communiquée  dans la plupart des cours de Tarot. Dans les pages consacrées à chaque arcane Majeur séparément, nous verrons les grands principes « ésotériques » en action dans chaque lame du Tarot.

I – le Bateleur

On dispose de l’intelligence et du dynamisme nécessaires pour se lancer dans une nouvelle action. On peut prendre des initiatives, que ce soit sur le plan professionnel ou affectif, ou pour entreprendre n’importe quelle entreprise. On a l’esprit mobile, on n’hésite pas à se déplacer ou à voyager.

En négatif, on brasse beaucoup d’air pour rien. On cherche à impressionner les autres par de belles paroles, mais on n’est pas à la hauteur de ce qu’on prétend. Personne à qui on ne peut pas faire confiance.

II – La Papesse

Ici tout est intériorisation, réflexion, gestation. La Papesse est patiente, tranquille, elle cherche à être à l’écoute de son intuition. Elle est favorable sur le plan intellectuel et spirituel et sait faire preuve de sagesse dans tous les domaines où elle intervient. Dans certains cas, elle peut signifier une grossesse.

En négatif, la Papesse est dissimulatrice, il ne faut pas compter sur elle pour un parler-franc. Elle peut aussi faire preuve de trop d’inertie, d’inaction, de passivité.

III – l’Impératrice

Son intelligence et son art de la communication rendent cet arcane particulièrement favorable dans toutes les situations relationnelles, affectives ou professionnelles. Très créative, l’Impératrice ne sera jamais à court d’inspiration pour trouver des solutions à toutes sortes de problèmes.

En négatif, elle a un peu les défauts du Bateleur. Si, dans un tirage, elle apparaît en obstacle, attention à la poudre qu’on peut vous jeter aux yeux !

IV – l’Empereur

La volonté et le pouvoir sont au service de grandes capacités réalisatrices. Cet arcane est celui de la concrétisation de tous les projets. Sur le plan affectif il créé des liens solides ; sur le plan matériel, la sécurité est assurée. Permet d’accéder à des postes d’autorité, de responsabilités.

En négatif, l’autorité naturelle de l’Empereur devient de l’autoritarisme et son pouvoir de la tyrannie et de l’entêtement.

V – le Pape

Voici le grand conciliateur. Cet arcane préside à tous les accords et amène la paix dans les situations conflictuelles. Le Pape est bienveillant, tolérant et indulgent. Il peut aussi représenter une personne qui détient une certaine sagesse.

En négatif, sa sérénité naturelle peut se transformer en une trop grande passivité, le rendant laxiste et incapable de réagir quand il le devrait. Sa tolérance peut aussi s’inverser en sectarisme.

VI – l’Amoureux

Cet arcane signe toutes les situations qui nous confrontent à un choix ou sont incertaines. Il comporte une épreuve dans le sens où l’on hésite sur le choix à faire ou la direction à prendre. Rien n’est vraiment clair, c’est un temps de réflexion et d’expectative obligé. L’Amoureux peut aussi indiquer une affinité, amicale ou amoureuse.

En négatif, l’Amoureux reste bloqué dans son indécision ou laisse, par faiblesse, les autres choisir à sa place.

VII – le Chariot

Le Chariot est porteur d’une énergie et d’une maîtrise qui le conduisent aisément au succès. S’il peut se montrer fougueux, il est aussi persévérant et sait habilement mener sa barque pour mener toute entreprise à bonne fin. Carte du mouvement, il peut aussi parler d’un voyage ou d’un déménagement.

En négatif, la fougue du Chariot devient démesure, à la fois dans son ambition et dans la façon de vouloir forcer la réussite.

VIII – la Justice

La Justice est polarisée sur le plan mental, elle juge avec impartialité, mais comme elle est dénuée d’affectivité, elle peut se montrer sévère. Symbole de légalité, elle indique souvent la signature d’un contrat, par exemple un mariage ou un divorce. Dans les questions professionnelles, elle symbolise l’administration ou la loi, ou encore un contrat de travail.

En négatif, les capacités d’argumentation et de discernement de la Justice se transforment en mensonges et manipulations, ou en critique mal à propos, ou encore en esprit contestataire.

VIIII – l’Hermite

L’Hermite représente le Temps, la patience, la prudence, la réflexion, la sagesse. Sur le plan financier, il indique une limitation, des restrictions. Arcane de la solitude, de l’intériorisation, il n’est pas très favorable sur le plan affectif, où il manque de communication. Par contre pour tout ce qui a trait aux études, à l’enseignement, à la recherche spirituelle, l’Hermite est très favorable.

En négatif, la solitude de l’Hermite devient misanthropie et méfiance systématique envers autrui.

X – la Roue de Fortune

La « roue tourne » dit le langage populaire, et c’est bien ce que signifie cet arcane : quelque chose change, des opportunités peuvent apparaître, des heureux hasards se présenter. Dans le domaine professionnel, elle annonce beaucoup de dynamisme. S’il y avait stagnation dans la situation financière, les choses se débloquent. La Roue de Fortune peut aussi annoncer des déplacements, des voyages ou un déménagement.

En négatif, les choses se dégradent. On peut se montrer instable ou négligeant dans la gestion de ses affaires.

XI –  La Force

Il s’agit ici d’une grande « force » magnétique ; on dispose d’une énergie considérable, d’un courage et d’une maîtrise qui nous permettent de faire face à toutes les situations et à en sortir victorieux. Sur le plan affectif, l’attraction magnétique est considérable, les sentiments forts. Cet arcane symbolise la confiance en soi, la « force » sur tous les plans, physique, émotionnel et mental.

En négatif, la Force devient agressivité, violence. Elle peut se montrer entêtée et impatiente : je veux ce que je veux quand je le veux !

XII – Le Pendu

Cet arcane n’est vraiment favorable que sur le plan spirituel où il indique le don de soi, le « non-agir », c’est-à-dire la capacité à laisser les choses advenir sans les forcer. Sinon, il signifie plutôt des blocages ou des renoncements. Sur le plan affectif, le Pendu peut monter un dévouement total à l’autre, mais aussi une soumission.

En négatif, c’est le découragement ou la dépression, on n’arrive pas à entrevoir d’issue.

XIII – l’arcane sans nom

Dans son sens le plus positif, la lame XIII annonce la fin d’une épreuve, on sort des difficultés (on peut interpréter l’arcane dans ce sens si d’autres arcanes positifs l’entourent dans un tirage). Dans tous les cas, l’arcane sans nom signifie des transformations, que ce soit dans un sens positif ou négatif. Sur le plan affectif, elle annonce le plus souvent la fin d’une relation.

En négatif, on voit tout en noir, on accepte mal les transformations inévitables.

XIIII – la Tempérance

Voici l’arcane de la sociabilité, de la bienveillance, de l’amitié sincère. Elle annonce une harmonie, un équilibre dans les relations. La tempérance apporte toujours une touche positive dans un tirage, les choses évoluent favorablement, sans secousse, avec modération.

En négatif, trop de passivité conduit à l’indolence.

XV – le Diable

C’est l’arcane de la passion, du désir ardent. Le Diable a le pouvoir d’attirer à lui ce qu’il désire, c’est pourquoi il donne toujours une réponse positive dans les questions d’ordre matériel. Personnalité dominante, puissante. Grand pouvoir de réalisation. Sur le plan affectif, le Diable signe les relations passionnelles.

En négatif, tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins. Orgueil démesuré.

XVI – la Maison-Dieu

Ici, les bouleversements sont brutaux, les ruptures ont lieu sans préavis, les projets s’écroulent. Là où elle se trouve dans un tirage, elle nous invite à l’humilité, elle nous met en garde qu’on pourrait tout perdre. C’est une lame de conflit dans les relations et d’instabilité dans tous les domaines.

En négatif, notre imprudence ou notre manque d’humilité peut conduire à toutes sortes « d’accidents ».

XVII – l’Etoile

Cet arcane est un symbole de protection, il adoucit toutes les épreuves. L’Etoile nous dit que tout espoir est permis, qu’il y a toutes les raisons d’avoir foi en la vie et confiance en soi-même. Sur le plan affectif, elle montre des sentiments sincères.

En négatif, avoir trop confiance en sa bonne étoile peut conduire à trop de passivité et de négativité.

XVIII – la Lune

Cette lame parle du monde du rêve et de l’imagination, mais aussi de l’attachement à la famille et au foyer. Comme en astrologie, dans un tirage elle peut représenter la mère ou une femme. Sur le plan affectif, elle cherche plus la sécurité que des sentiments passionnés. Sur le plan professionnel, elle peut indiquer le contact avec un public ou la popularité.

En négatif, la passivité et la rêverie peuvent conduire à un état dépressif.

XVIIII – le Soleil

Voici un arcane éminemment positif, qui annonce le succès, la reconnaissance sociale dans le domaine professionnel, le bonheur et l’épanouissement dans une relation amoureuse. Il y a abondance sur le plan matériel et beaucoup de plaisir et de joie dans tous les aspects de la vie. Quelle que soit la nature de la question, le Soleil apporte une sorte de bénédiction.

En négatif, on se prend pour le Soleil : trop d’arrogance et d’orgueil et la tendance à vouloir « jeter de la poudre aux yeux » se retournent contre vous.

XX – le Jugement

Un peu comme la Roue de Fortune, le Jugement annonce des changements, un renouveau heureux. Sur le plan affectif, il faut s’attendre à une nouvelle rencontre qui donnera entière satisfaction ; sur le plan professionnel, un élément nouveau peut intervenir qui donnera plus de liberté et d’autonomie dans l’activité.

En négatif, on est trop exalté, l’enthousiasme devient agitation vaine.

XXI – le Monde

Le Monde est la lame de la réussite par excellence. Elle annonce une très bonne situation dans le domaine professionnel, on est reconnu dans sa profession. Elle peut indiquer une promotion. Sur le plan affectif, les choses sont assurées, stables. Dans n’importe quelle question, le Monde apporte une réponse favorable.

En négatif, on est trop superficiel ; peut signer des personnes mondaines.

Le Mat

Le Mat est le seul arcane sans nombre, tout comme la lame XIII est le seul arcane sans nom. C’est le génie, l’original, ou le fou, quelqu’un d’extravagant, d’impulsif, sur lequel on ne peut pas compter. Le Mat a tendance à fuir : ses engagements dans le domaine affectif, ses responsabilités dans le travail.

En négatif, ces traits sont accentués jusqu’à l’incohérence totale et la folie.

Haut de page