L’Hermite

Signification ésotérique de l’arcane VIIII : l’Hermite

Dans le neuf, ce qui était en gestation arrive à maturité. Après une période d’efforts et d’intenses recherches, le nombre 9 apporte l’illumination. C’est le nombre de la connaissance, de la signification, de la philosophie, de la sagesse.

L’Hermite, dans les cours de Tarot, représente un passage à un autre plan au niveau mental, de la compréhension, de l’entendement.

L’Hermite symbolise la voie de la Connaissance. Celle que l’on foule par la recherche intérieure, la méditation, la réflexion approfondie, qui révèlent une lumière toujours grandissante. C’est aussi celle que le scientifique s’efforce d’acquérir en pénétrant toujours plus profondément dans les mystères de la matière.

L’arcane majeur l’Hermite symbolise la sagesse lorsque la lumière de l’amour s’unit à celle de la connaissance et que les lois divines ou cosmiques sont perçues et comprises.

L’Hermite représente également le temps sous l’aspect durée (tandis que la Roue de Fortune évoque le temps sous l’aspect cyclique). Il nous enseigne qu’aucune réalisation de valeur ne peut s’accomplir de façon précipitée. Il faut laisser le temps au temps afin que la graine devienne plante et que la conscience vacillante se transforme en lumière éclatante.

L’Hermite nous enseigne la patience, la compréhension de la nécessité de laisser mûrir les choses. Il nous invite à la prudence, à réfléchir avant d’agir afin que chaque acte posé soit empreint de sagesse, c’est-à-dire conforme à la loi d’Amour de l’univers.

L’Hermite nous renvoie à nous-mêmes, à notre intériorité, afin que nous y puisions la lumière éternellement disponible. Dans les plis secrets de son manteau, il élabore notre futur.

Les arcanes mineurs de la série du nombre 9

9 de Bâton : à partir de l’arcane mineur  8 de Bâton, l’entrelacement de la partie bleue des Bâtons, au centre, devient parfait, il montre un tissage achevé enserré dans un losange. Dans la tradition, l’image du Tisserand est souvent utilisée pour évoquer l’effort de l’homme à unir le « Haut » et le « bas ». Dans le 9 de Bâton, l’encadrement du tissage central est renforcé par un rectangle blanc : le fil a fini d’épouser la trame dans le 8, dans le 9 l’œuvre est fixée par l’action de l’âme.

Le 9 de Bâton représente l’action inspirée et maîtrisée. Le détachement acquit par la connaissance produit un jugement éclairé et la faculté d’agir au bon moment, d’être toujours en adéquation au but.

9 de Coupe : l’alignement parfait des coupes indique encore une fois l’harmonie entre les 3 corps, cet arcane est toute réceptivité. Il indique également un chemin de dépouillement progressif, une sorte de distillation. La psyché s’affine jusqu’à devenir pure essence (une fleur bleue assez profuse émane de la coupe centrale inférieure, une fleur bleue plus sobre émane de la coupe centrale du milieu, tandis que la coupe du haut est dénudée). Dans cette carte s’élabore l’élixir  d’immortalité.

Le 9 de Coupe symbolise la connaissance du cœur, l’intuition pure.

9 d’Epée : ici l’Epée est d’or, c’est une épée de feu, symbole solaire, de l’âme. La brisure au milieu de l’épée a une double signification. Elle indique le point de jonction entre le « Haut » et le « bas », là où l’invocation de l’homme produit un point de rencontre avec la réponse ou  l’évocation de l’âme. D’autre part elle met l’accent sur le fait que cette épée n’est pas une arme destinée à se battre, ici le verbe est inoffensif, aucune parole ne peut blesser.

Le 9 d’Epée représente l’entendement supérieur et la parole inspirée, comme conséquence d’un certain alignement et de l’innocuité réalisée.

9 de Denier : il illustre bien le processus de gestation sur le plan physique : les 4 deniers du bas représentent les quatre premiers mois qui suivent la conception, où le corps s’élabore ; les 4 deniers du haut représentent les quatre mois suivants où l’âme pénètre progressivement dans le corps ; enfin dans le denier central le petit homme est achevé, la naissance va avoir lieu. Les deux quaternaires symbolisent également l’héritage du père et de la mère.

Le 9 de denier signifie la naissance d’une œuvre, elle apparaît sur le plan physique, quelle que soit la nature de l’œuvre. C’est également la connaissance assimilée qui produit un nouvel état de conscience.

Analogie avec le signe astrologique du Sagittaire

Le Sagittaire est le domaine du mental abstrait où s’élaborent les idéaux, les philosophies et où apparaît la signification des événements. C’est le signe de la métaphysique, de la religion, qui signifie re-lier ce qui est au plus loin et ce qui gît tout près dans les profondeurs du cœur, Dieu transcendant et Dieu immanent. Le Sagittaire est concentré sur un but, il lance sa flèche dans une direction et la poursuit en s’y consacrant totalement.

Exercice de visualisation : « accueillir l’Hermite »

Montez une à une les 9 marches d’un escalier.

Vous arrivez devant une fontaine à l’entrée d’un grand jardin. Dans la fontaine coule une eau qui n’est pas vraiment de l’eau ; vous la contemplez, mais vous ne pouvez pas encore boire de cette eau.

Vous avancez lentement sur le chemin qui pénètre dans le jardin, vous abreuvant de la beauté des arbres et des fleurs, de leur parfum, du chant des oiseaux qui peuplent cet univers.

Au fond du jardin se trouve une cabane. L’Hermite vous y attend.

Demeurez quelque temps, dans le silence, à ses côtés. Puis il vous dit quelque chose et vous tend un objet…

En quittant le jardin, vous buvez à présent de l’eau de la fontaine. Puis vous redescendez les 9 marches de l’escalier.

Décrivez votre vécu et vos impressions.

Haut de page