Le Pape

Signification ésotérique de l’arcane V : le Pape

5 est le nombre de la quintessence, du cinquième élément de nature éthérée, spirituelle, qui vient compléter les 4 éléments dans la tradition alchimique. D’un point de vue psychologique, les quatre éléments représentent la nature purement humaine, la personnalité ; le 5e principe, l’âme, est destiné à créer un pont entre le monde matériel et le monde spirituel.

Cinq est le nombre du médiateur et de la médiété.

Le Pape, ainsi que nous l’avons expliqué dans les cours de Tarot, s’éveille consciemment en nous lorsque le Soi est contacté, il est le symbole de la médiation entre le Ciel et la terre, entre l’Esprit et la matière. Cet arcane nous signifie bien que dès lors que nous sommes connectés à notre source commune, à notre centre, nous ne nous appartenons plus : le Pape donne, bénit, transmet, c’est la dimension universelle qui s’exprime à travers son cœur. Cette dimension supérieure de l’être est fondamentalement et exclusivement préoccupée de l’évolution de toute forme de vie dans une perspective globale. C’est ce qu’on appelle « amour » ou « compassion ».

Les personnages au pied de l’arcane majeur la Pape ont une tonsure sur la tête, symbole du « chercheur de vérité », du disciple. Le Soi ne s’adresse jamais à l’ego, mais seulement à l’âme en chacun, qui seule a des oreilles pour entendre. C’est la voix de la conscience, le guide ou le maître intérieur en chacun.

Arcanes mineurs associés au nombre cinq

Cette série des arcanes mineurs associés au nombre 5 est particulièrement intéressante d’un point de vue ésotérique, comme nous le verrons plus loin dans un extrait d’une citation des Bambaras, peuplade d’initiés de l’Afrique.

Le 5 de Coupe reproduit le dessin du triangle du 3 de Coupes, auquel se rajoutent, à l’étage supérieur, deux autres coupes. La coupe centrale, enclose dans une forme de cœur, évoque bien cette notion de « centre » propre au 5, ici focalisé dans le cœur.

Le 5 de Denier reproduit également le dessin triangulaire du 3 de Denier, auquel se rajoutent deux autres deniers. Le Denier central est contenu dans une forme (les feuilles) carrée, qui indique une personnalité centrée.

Le 5 d’Epée est formé par quatre épées en forme d’arcs de cercle , plus une épée centrale. Cette dernière est de couleur chair comme dans le 3 d’Epée, mais beaucoup plus large. Il évoque le mental d’un ego bien formé, qui affirme ses convictions avec force.

Le 5 de Bâton est également formé de 4 bâtons croisés, plus un bâton central, indiquant une volonté forte.

L’extrait suivant tiré du Dictionnaire des Symboles donne un éclairage intéressant à ces arcanes : « les Bambaras parlent d’un cinquième monde à venir, qui serait un monde parfait, né de l’association non plus du 4 et du 1, comme le monde actuel, mais de 3 et de 2 ».

Le 5 d’Epée et le 5 de Bâton, formés par le 4 et le 1, évoquent effectivement un monde d’affirmation de soi que l’on imagine aisément générateur de tensions et de conflits. Le 5 de Coupe et le 5 de Denier, formés par le 3 et le 2, parlent d’une réceptivité à une dimension supérieure, une sorte de « juste milieu ».

Autres réflexions sur le nombre Cinq :

  • Une main a 5 doigts et 14 phalanges, ce qui nous conduit à l’arcane XIIII, La Tempérance. 14 est également le nombre d’une série de mineurs de même élément. (10 mineurs + 4 Honneurs).
  • La valeur secrète de 5 (1+2+3+4) = 15, nombre de l’arcane Le Diable.

Ange (Tempérance) et démon (Diable) cohabiteraient-ils dans le nombre 5… ?

La figure de l’Etoile à 5 branches, ou pentagramme, plaide dans ce sens. Dans la tradition ésotérique l’Etoile, pointe en haut, symbolise la promesse de l’initiation, elle représente les forces d’évolution en action, la lumière centrale cachée au cœur de la matière destinée à s’embraser et à fondre en un « homme nouveau » l’âme et la personnalité. Tandis que l’Etoile pointe en bas représente les forces d’involution, l’identification de l’âme incarnée au monde des apparences, la « voie de gauche » des mystiques.

Le 5, finalement, symbolise le centre de la croix dont la barre horizontale représente le monde de l’incarnation et la barre verticale le monde de l’Esprit.

Analogie avec le Signe astrologique du Lion

Le fondement de la personnalité qui a été établi dans le Signe du Cancer, s’exprime avec puissance dans le Signe du Lion. Sous son plus haut aspect, le Lion est l’expression du rayonnement du Soi, dont la qualité essentielle est amour.

A un autre niveau, le Lion est le Signe de l’affirmation de soi, mais c’est une affirmation de soi excessive car fragile, peu sûre d’elle en réalité et qui, en réaction, s’accompagne d’orgueil, comme si la prescience de la véritable dimension solaire lui rappelait à la fois son authentique grandeur et la vanité d’un moi qui ne saurait en être qu’un pâle reflet.

Exercice de visualisation : à la rencontre du maître intérieur

Etablissez en vous le calme intérieur  propice à une bonne visualisation.

En imagination, montez lentement un escalier de marbre blanc. A chaque marche vous vous allégez un peu plus de vos soucis et de votre pesanteur.

Vous ressentez un intense sentiment de respect et d’humilité, car vous savez que vous vous dirigez vers le Maître (ou l’Initiateur ou le Pape, selon votre préférence) qui vous attend.

C’est lui et lui seul qui peut vous aider à lever les voiles de la Papesse, son enseignement est un enseignement d’amour.

A mesure que vous vous approchez du Maître, une paix profonde vous inonde…

Vous vous tenez à présent devant lui, vous êtes son (sa) disciple bien-aimé(e).

Ressentez l’intense présence d’amour du Pape.

Alors que votre cœur est tout ouvert au sien, le maître vous dit : toi et moi, nous sommes UN. Laissez-vous pénétrer de ce profond sentiment d’unité…

Remerciez le Pape pour son don d’amour avant de vous retirer.

Décrivez votre ressenti.

Haut de page