Passons-nous à côté de la vie ?

Nous sommes de plus en plus conscients qu’il est possible de passer à côté de «sa vie», tant celle-ci dépend des choix que nous avons faits tout au long de son parcours, des audaces que nous avons eues pour aller au-delà des sentiers balisés – prenant tous les risques pour être fidèles à une petite voix intérieure qui nous soufflait une certaine direction –, ou au contraire des lâchetés auxquelles nous avons consenties et qui nous ont enchaînées à une trajectoire routinière sans saveur. Nous pouvons être conscients de tout cela et nous le sommes souvent à l’heure des bilans, quand affleurent les premiers regrets en rapport aux opportunités que nous avons laissées filer, ou, au contraire, que l’on goûte à la joie d’avoir pleinement accompli sa destinée.

road-815297_1280Mais qu’en est-il de «la vie» ? Avons-nous déjà eu cette sensation d’être soudainement traversé par l’infini, d’être connecté, l’espace d’un instant, à l’ineffable mystère de ce qui EST, à l’indicible beauté d’un cosmos qui nous ferait tout à coup cadeau de sa totale présence ? A vrai dire, si nous les avons déjà connus, ces instants sont très rares, recouverts la plupart du temps de l’épais voile de l’agitation constante de nos vies. Et si cette totale disponibilité à l’instant présent est intensément recherchée par tous les vrais philosophes ou autres aspirants d’une quête spirituelle, tous sont confrontés à la difficulté de parvenir au nécessaire silence intérieur qui seul peut rendre l’expérience possible.

Etre connecté à la vie est aussi une expérience rare du fait que nous avons érigé entre elle et nous le mur souvent infranchissable d’un égocentrisme prononcé. Nous regardons ce qui nous entoure, les autres et le monde à travers les lunettes opaques de notre moi projeté. Chaque désir/peur (les deux étant des facettes de la même énergie psychique) est une brique qui se rajoute à notre mur, un mur qu’il nous faudra un jour déconstruire pour retrouver notre pureté d’Etre et cesser de passer à côté de la Vie.

Publié le : 12/08/2015

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *