Bonjour ! Comment va votre âme ?

C’est ainsi que Marie de Hennezel, psychologue et psychanalyste jungienne, a pris l’habitude de saluer ses patients et ses amis, remplaçant le traditionnel « comment allez-vous » par une formule qui interpelle l’autre dans les fondements de son être. Sa démarche s’inscrit également dans le courant de la psychologie humaniste, dans les pas d’Abraham Maslow, Carl Rogers, Stanislas Groff.

Marie de Hennezel anime, pour le compte de caisses de retraites et d’autres organismes, des séminaires sur le thème du « bien vieillir », s’appuyant pour cela sur un modèle de développement psychique mis en évidence par le psychiatre zurichois Carl Gustav Jung. Selon Jung, dans la première moitié de la vie l’énergie psychique est orientée vers la satisfaction des désirs et des ambitions personnelles, tandis que dans la seconde moitié elle s’intériorise pour redécouvrir sa source, l’être réel, l’âme des mystiques et que Jung nomme le Soi.

L’invitation à ce voyage au cœur de notre propre être, que propose Marie de Hennezel à travers ses séminaires et conférences, rencontre un succès croissant. Mais serait-il l’apanage des seuls « seniors » ? Ce n’est pas l’avis de Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue et historien des religions, qui constate depuis une dizaine d’années un regain d’intérêt pour toutes les formes de spiritualités. Comme si, pour reprendre ses termes, l’âme du monde interpellait chaque âme individuelle afin qu’elle s’éveille à sa propre réalité.

Nous nous proposons dans ces pages d’accompagner ce mouvement à travers des réflexions, des méditations qui s’adressent à notre sensibilité profonde.

 

Publié le : 14/09/2013

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *