Autant de dons de voyance que de dimensions de l’espace

Nous avons vu dans notre dernier article comment il est possible à chacun de nous de s’exercer à développer sa faculté de voyance par une observation fluide de ce qui se présente à nous par le biais de nos cinq sens, au moment où nous nous posons une question précise. Ce type de voyance, qui s’explique par la notion de synchronicité, se déroule dans la dimension physique de l’espace, qui en contient bien d’autres.

Une deuxième dimension nous est en réalité aussi familière que notre environnement physique, bien que nous en ayons moins conscience : la dimension émotionnelle. C’est à ce niveau que nous fonctionnons la plupart du temps, tandis que nous oscillons entre désir et peur, joie et peine, espoir et doute, attraction et répulsion, etc. C’est dans cet univers de la sensibilité émotionnelle que fonctionnent aussi la plupart des voyants ou voyantes qui font profession de leur don. La grande difficulté pour ces médiums est de faire le tri dans leurs perceptions, c’est pourquoi ils s’aideront fréquemment d’un support comme le Tarot ou d’autres types de cartomancie.

coast-540123_1280Plus rarement, nous trouvons des voyants polarisés dans la dimension mentale de l’espace. Nous les appelons plus volontiers des prévisionnistes ou des visionnaires, car ils ont la capacité, par la clarté de leur pensée, de comprendre intuitivement l’enchaînement d’une suite de causes et d’effets qui détermineront un futur probable. Leur voyance est plus proche d’un clair-voir, mais nous préférons le plus souvent ignorer ce qu’ils peuvent communiquer pour éviter des remises en question inconfortables.

Les autres niveaux, où la faculté de voyance n’est plus un don mais une condition intrinsèque, appartiennent aux domaines de l’âme et de l’Esprit. C’est depuis ce niveau de conscience que se sont exprimés les prophètes et autres voyants supérieurs qui ont jalonné notre histoire, apportant régulièrement la « vision » pour guider notre évolution et nous avertir des conséquences désastreuses de nos attitudes égoïstes. Car quel que soit le niveau de voyance pratiqué, celle-ci ne fait qu’obéir à une logique imparable de l’enchaînement des causes et des effets.  ***

Publié le : 03/12/2014

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *