Nous portons en nous toute la condition humaine

Dans une université anglo-saxonne, où l’astrologie est enseignée en tant que branche de la psychologie, les étudiants avaient reçu de leur professeur un texte d’interprétation de certains aspects d’un thème astral qui était censé être le leur, basé sur les coordonnées de naissance de chacun. Sauf que le texte remis aux étudiants était identique pour tous. Pourtant chacun d’eux s’était reconnu dans le portrait psychologique qu’il découvrait.

Comment expliquer cela ? Les souvenirs induits au cours d’une psychanalyse ou d’une psychothérapie mettent en jeu les mêmes mécanismes. Un interrogatoire conduit à partir d’une conviction préalable du thérapeute oriente les réponses du sujet dans le sens ainsi induit. Celui-ci peut en arriver à croire sincèrement qu’il a, par exemple, subi des attouchements sexuels dans son enfance alors que cette « mémoire » ne correspond à aucun fait réel.

La découverte des souvenirs induits, avec leurs conséquences parfois dramatiques, a mis tout le milieu psy en émoi. Mais elle devrait également interpeller tous les acteurs qui se trouvent impliqués dans une relation d’aide. Un astrologue ou un voyant n’est pas à l’abri d’une influence qui s’immiscerait subrepticement et involontairement dans la relation au cours d’une consultation.

Notre corps physique est composé des mêmes éléments chimiques  que celui de n’importe quel objet céleste, que ce soit une planète, une étoile, une galaxie, etc. Ce qui différencie un objet d’un autre, ce sont les infinies combinaisons possibles de ces éléments chimiques communs. Sans quitter notre petite planète bleue, il est aisé d’imaginer que nous sommes capables de « jouer » avec les éléments psychiques communs de la nature humaine comme un musicien joue avec les notes, pouvant les assembler en des variations infinies.

Parce que toutes les caractéristiques de la nature humaine se trouvent en nous à l’état latent, nous pouvons les évoquer à volonté et selon les besoins, par exemple dans le but de comprendre un comportement ou une attitude de quelqu’un d’autre. « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger » … si nous le voulons bien.

Publié le : 04/12/2013

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *